Buzz Marketing
Accueil du site > e-reputation > L’E-reputation vieille comme... le web ?

L’E-reputation vieille comme... le web ?

vendredi 11 juin 2010, par Buzz Marketeur

On nous parle de l’e-reputation à tous les séminaires web, rendez-vous de professionnels du web mais aussi grand public... qu’en est-il exactement ?

L’e-reputation est liée à toute activité de publication sur le web : dès lors qu’un article est mis en ligne, qu’un commentaire est publié, vous êtes passible de jouer (avec) votre réputation numérique.

Bien entendu, il en va de même avec les avis des internautes et autres système de notation à l’encontre de votre site (proposés sur un grand nombre d’annuaires du web : les internautes peuvent noter votre site, ce qui le fera monter ou descendre dans les classements, cf. weborama par exemple).

Mais l’e-reputation peut-être plus subtile. Par exemple, comment gérer son image lorsque l’on sait que toute action peut entraîner une réaction ? La partie visible de l’iceberg de la réaction est le commentaire, l’appréciation. La partie beaucoup moins évidente à saisir est l’absence de réaction affichée.

En effet, admettons qu’un blog publie un article relayé via twitter. De nombreux internautes suivent l’url raccourcie et prennent connaissance de l’article. Parmi ceux-là, un nombre relativement (et croissant) important de blogueurs, qui ont compris qu’ils avaient intérêt à nourrir leur propre site en acquisition de traffic en passant par des commentaires sur d’autres blogs et sites.

C’est là toute la partie cachée de l’iceberg, qui pourtant a autant d’importance que toute réaction publiée : tous les internautes "passifs" arrivant sur cette page vont en prendre connaissance, éventuellement des commentaires également, et commencer à faire un tri parmi les internautes actifs ayant déposé un commentaire. La e-reputation peut donc se faire sur des "non dits".

© 2007 - 2010 BUZZ MARKETING | buzz marketing SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0